L’objet-média et le coronavirus

L’objet-média, une large gamme de produit pour un appui promotionnel efficace

Définition de l’objet-média

On parle d’objets promotionnels, d’objets personnalisés, d’objets publicitaires et aussi maintenant d’objet-média. Devenu un média à part entière, en plus d’être un support de communication, l’objet-média est le reflet de votre image et de vos valeurs : selon sa qualité, son objectif et son apparence, la manière de diffuser votre identité sera différente.

C’est un média complet d’autant plus qu’il est très conseillé d’intégrer un objet publicitaire ou un cadeau d’affaire à votre campagne de communication. C’est ainsi qu’en alliant un objet-média utile, sa technique de marquage cohérente (sérigraphie, broderie, doming…) et une cible pertinente, on obtient un support médiatique efficace, intéressant, qui fidélise autant qu’il apporte de nouveaux prospects.

Quelques exemples d’objet-média :

Des mugs, des stylos, des parapluies, du gel….

Covid-19, coronavirus : un fléau économique et social

Contexte de la crise sanitaire

Il est peu probable que vous soyez passé à côté : l’année 2020 fut marquée par la crise sanitaire mondiale de la COVID-19, aussi appelé coronavirus. Une crise sanitaire, qui relève de la santé, mais qui a eu un impact énorme sur l’économie et sur le social. Les comportements ont changé et les habitudes ont été balayées en très de peu de temps face au risque mortel du virus. Un des secteurs touchés, d’une manière à la fois positive et négative, est le secteur de la communication.

En effet, la communication digitale, sur les réseaux sociaux s’est fortement accrue au fur et à mesure que les bureaux se vidaient, que les déplacements était restreint et à cause du confinement total. À l’inverse, des médias comme l’affichage ou le cinéma sont devenus inutilisables, car aucune cible ne pouvait être touchée et au final, ils sont même devenus des médias disparus puisque fermés. Pour autant, et la transition est toute faite, certains médias ont évolué et se sont adaptés, comme par exemple les objets publicitaires et l’objet-média.

Quel est donc l’impact de cette crise sanitaire mondiale sur le marché des objets personnalisables et des cadeaux d’affaires ?

On arrive au vif du sujet : quel est l’impact du coronavirus sur l’objet-média ? Quels objets publicitaires et personnalisables choisir à cause du COVID-19 ? Et surtout, faut-il continuer d’acheter des objets promotionnels ou des cadeaux d’entreprises ?

Avec le manque de proximité physique, une partie des entreprises se sont rendus comptes que sans le contact physique, la fidélité des employés et leur capacité à travailler pour le bien de l’entreprise n’était peut-être pas suffisamment développé. Cet effet est d’autant plus vrai quand ces mêmes employés sont en télétravail. Il y a donc un besoin, qui est devenu urgent avec la crise, de combler l’absence de contact tout en restant à proximité de ces clients et de ses employés. L’objet-média en est une solution :

En interne , des cadeaux d’entreprises, notamment High-Tech (pouvant donc être utiliser pour le télétravail) ou des cadeaux originaux qui font la différence sont des facteurs très important pour la crédibilité de votre communication interne. En externe par contre, votre communication par l’objet est plus difficile mais non pas impossible : des produits écologiques, qui soutiennent une démarche RSE peuvent être efficaces dans une période où l’écologie fût un thème récurrent socialement mais aussi des produits sanitaires comme du gel hydroalcoolique ou des masques personnalisés.

Avec la crise du Covid-19, certains objets sont donc bien plus intéressants pour la publicité par l’objet. Les bouteilles de gel hydroalcooliques, les masques, les gants, les porte-clés antibactériens, les lunettes de protections, les visières de protections…. Et encore parmi ces produits, vous pouvez affiner : des bouteilles de gel rechargeables avec un gel bio à base d’aloe vera, qui allie notion sanitaire et écologique , des bouteilles personnalisables mais aussi des masques en tissus personnalisés ou des masques chirurgicaux, des lunettes de protections à votre image, des ouvres-portes avec votre logo… Les possibilités sont très grandes, mais l’objectif de chacun de ses objets reste le même : lutter contre la propagation du virus.

 

Avec ses exemples, la réponse à la question “faut-il continuer d’acheter des objets promotionnels ?” est claire : Oui.